Publications

Untitled.jpeg

la fragilité du souci de autres (ENS éditiones, 2018)

Estelle Ferrarese

Ce livre renouvelle et acère la théorie critique par le féminisme. L’auteure interroge la philosophie sociale de Theodor W. Adorno au moyen de certaines des idées défendues par les théories du care afin de penser la fragilité sociale du souci des autres et ses enjeux politiques. Elle montre que la forme de vie capitaliste, tendue par une indifférence généralisée, n’en produit pas moins une attention à autrui compartimentée, limitée à des tâches et à des domaines bien particuliers et impartie aux femmes.

 
Formes de vie.jpeg

Formes de Vie (CNRS Editions)

Estelle Ferrarese et Sandra Laugier

La notion de « formes de vie » a émergé il y a une dizaine d’années et circule dans des domaines variés, de la biologie à la philosophie en passant par la sociologie, la science politique et l’anthropologie.

Mais qu’entendre par « formes de vie »? Un ensemble de pratiques, d’usages de nature variée, qui donnent à la vie commune des caractéres propres, pour ainsi dire diffus, explicitement ou implicitement présents dans les croyances, la langue, les institutions, les modes d’action,

les valeurs. Une forme de vie est toujours, en ce sens, particulière, c’est pourquoi il existe des formes de vie, plus qu’une forme de vie.

De l é’tude de ses divers sens chez des auteurs aussi différents qu’ Adorno et Wittgenstein à sa portée critique et politique et à ses incidences éthiques, cet ouvrage déploie toutes les dimensions de cette nouvelle approche. En particulier, la porosité entre les sphères privée, sociale, économique et politique, et la nouvelle articulation du sociale
et du biologique.